La foi c’est choisir l’enfer au bon moment !?

Hélène Gense

Mai 2014

 

La foi c’est choisir l’enfer au bon moment !?
Mais qu’est-ce que la foi ? Qu’est-ce que l’enfer ? Que suppose la foi pour que cet étonnant choix se fasse ?

Voilà ce que suggère cette phrase. Si l’on part du principe que l’enfer reste dans sa connotation négative, il parle de souffrance et d’enfer-mement. D’un point de vue humain et duel, c’est plutôt le genre d’endroit qu’on subit, qui est nourri d’imaginaire de feu, brûlant, dévorant le corps et l’âme, dans tout ce que ça a de peurs, d’émotions négatives, de lieu de confrontation à tous les démons et monstres de nos pires cauchemars.

Un lieu qui donne l’impression d’ailleurs qu’il n’est pas peuplé d’humains conscients du bien et du mal : alors peut-on perdre son humanité si l’on choisit de pénétrer les enfers ? Ou bien rentrons-nous en résonance, en tant qu’esclave ou bourreau jouisseur, si nous trouvons notre place dans ces jeux démoniaques que suggèrent les enfers ?

Cette image me vient du « diable », évoqué par la quinzième lame du tarot qui, dans le sens négatif, évoque bien ce jeu d’esclavage jouissif pour un « démon ». D’ailleurs un démon n’est-il pas, comme son « verlan » l’indique, un acteur qui inverse le sens et la forme du mon-de ?

Donc, si l’on n’est pas un démon, choisir d’aller en enfer sous-entend une expérience dont on n’est pas sûr de ressortir indemne et pour laquelle il faut avoir une bonne raison, si l’on n’est pas fou également ! Alors que choisir le moment pour l’enfer sous-entendrait qu’il ne dure qu’un temps !

Explorer un lieu qu’on serait naturellement tenté de fuir pourrait être un défi pour dépasser ses peurs et trouver ses propres ressources, en plus d’aller dans l’inconnu si l’on a fait le tour du connu..

Mais alors il faut quand même une motivation digne des contes de fées où le héros va réussir à terrasser le dragon pour délivrer la princesse ! Une motivation plus grande que la curiosité ! Ou la lassitude d’une vie qui a perdu sa flamme et dont l’ennui pousse au voyage pour sortir de l’enfer-mement ! Mais où est l’enfer ?…

Chercher la flamme sans se brûler, aller dans le noir pour trouver la lumière, se confronter aux illusions de ses propres manipulations, sortir de l’inconscience relèvent du courage. Entre croire au conte de fées et en avoir la foi pour l’oser demande d’être prêt à en faire l’expérience et risquer alors de remettre en cause toutes ses croyances.

Il semble que ce qui diffère le héros de ses congénères est qu’il soit parvenu à la « conscience du manque », étape de conscience qui lui impose de ne plus reculer devant l’obstacle car sinon ce sera pire et inacceptable.

Pendant que les grenouilles se réchauffent dans l’eau chauffant sous la casserole, le crapaud qui est le héros va s’éveiller et tenter de sortir de la marmite ; peut-être même arrivera-t-il à contrôler le feu et sauver tout le monde !

Alors, le héros n’est plus un crapaud et devient un prince charmant.

Le courage comme la foi relève de la magie.

Je la vois comme un confiance intérieure, comme s’il y avait eu une conscience qui sait qu’aller en enfer, c’est perdre la mémoire, mais qu’il restera cette étincelle de foi éclairant la route, permettant d’agir et de confronter la croyance à l’expérience jusqu’à lever le voile sur qui il devient, et ainsi de suite jusqu’à retrouver toute sa mémoire.

Dans « la foi c’est choisir l’enfer au bon moment ! », j’aurais plutôt envie de dire que le bon moment, c’est quand l’enfer ouvre la conscience du choix qu’est la foi.

À partir du moment où la mémoire est revenue, il n’y a plus de dualité réelle, donc plus d’enfer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s