Jeudi 8 novembre 2018 à 19 h 30 : Soirée poétique

Une soirée avec la revue Verso animée par Alain Wexler, en compagnie d’Hubert Fréalle, Rodolphe Houllé et Jacqueline Persini.

Hubert Fréalle très jeune, est fasciné par une nageuse. C’est peut-être une de ses raisons d’écrire. La forme du texte célèbre sa beauté  : « j’ai un peu perdu la raison de reconnaître / ta violence à taper la surface à tous les sons / de la cloche belle rondeur belle (…) »    Rodolphe Houllé préfère la revue au livre. Ses textes présents dans le n°172 sont sublimes, sa prose magique est une véritable pièce d’horlogerie : « derrière la clef la chambre passe les saisons (avec si peu de mots, tourne, tourne le cercle des saisons)  / Pourtant ? un insecte sur le mur traverse l’univers… »    Jacqueline Persini écrit dans un de ses derniers livres :  « Merci la nuit qui est l’oubli des ténèbres »  Conflit le jour, traité de paix signé la nuit. Elle ajoute : « Peut-être nos voix seront comme nos lampes » N’oublions pas que les rêves passent par les mots.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s