Jeudi 17 mai 2018 à 19 h 30 : La poétique du jardin

Une soirée en compagnie des éditions Poesis et son éditeur Frédéric Brun, avec Marco Martella, écrivain, jardinier et directeur de la revue Jardins pour son essai Un petit monde, un monde parfait.

Depuis toujours, l’homme entretient une relation étroite avec le jardin. Espace à la fois clos et ouvert sur le territoire qui l’entoure, le jardin lui offre la possibilité de faire un pas de côté, de tenter d’autres manières d’être au monde, loin des modèles politiques ou existentiels dominants. Aujourd’hui, il se peut que le jardin soit là pour nous rappeler que c’est poétiquement, comme le dit Hölderlin, que nous habitions autrefois sur cette terre, ou pour nous sortir de la solitude dans laquelle la foi dans le progrès et la technologie nous ont enfermés. On se promènera dans des jardins enchantés et faits par des jardiniers poètes comme Chateaubriand, Hermann Hesse ou Vita Sackville-West.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s