Mardi 30 mai 2017 de 16 h à 19 h 30 : Vernissage de l’exposition des œuvres de Jean-Louis Cerisier

Triptyque d’Entrammes II, le chantier, 2009

Des Paysages, visions, rêves et apparitions de Jean-Louis Cerisier, un peintre bien singulier.

Exposition du lundi 29 mai au samedi 1er juillet 2017.

Né en 1957 à Châteaubriant, Jean-Louis Cerisier a passé son enfance à Laval.

« Ses premières réalisations artistiques remontent à 1972. Il rencontre le peintre Jacques Reumeau en 1974. Il se forme en autodidacte auprès de lui ainsi qu’au contact de la collection d’art naïf présentée au musée du Vieux Château de Laval. Les œuvres de Jules Lefranc le fascinent particulièrement.
Son intérêt pour l’art populaire se manifeste durant son séjour en Pologne (de 1989 à 1992), où il partira à la découverte de la création sauvage. De retour en France, il poursuit ses recherches en Mayenne. Leurs résultats ont été publiés dans plusieurs numéros de la revue 303.
Les lignes maîtresses de mon inspiration – onirisme, immatérialité, enfermement – créent un théâtre de vie où le réel se mêle à l’imaginaire.
Ses créations sont présentées dans plusieurs musées : musée d’art naïf et des arts singuliers à Laval, musée de la Création Franche à Bègles, musée international d’art naïf Anatole Jakovsky à Nice, musée de Silésie à Katowice en Pologne, centre Kondas d’art naïf à Viljandi en Estonie.

Instituteur, Jean-Louis Cerisier enseigne le français aux élèves étrangers non francophones, à Paris. »

Michel Leroux

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s