Mercredi 24 mai 2017 à 19 h 30 : soirée Prévert

Une soirée en compagnie de  Carole Aurouet.

Il faut emprunter des chemins de traverse pour suivre les déambulations de Prévert dans Paris. Ce sont d’abord les alentours du jardin du Luxembourg que l’enfant explore inlassablement, tandis que sa famille change souvent de domicile tout en restant dans le même quartier. Aux jeunes années succède le nomadisme de la fleur de l’âge qui conduit le poète du phalanstère surréaliste de la rue du Château à Saint-Germain-des-Prés puis à Montmartre, cité Véron, à l’ombre des ailes du Moulin-Rouge. Mais, autant sinon davantage que dans la vie, c’est dans l’œuvre qu’est manifeste la présence de la Ville lumière et de son inévitable part d’ombre. Au théâtre, au cinéma ou dans ses livres, Prévert y loge ses personnages comme si la capitale offrait un cadre intime, tendre ou tragique au quotidien des petites gens. Paris est tout petit, c’est là sa vraie grandeur. Et aussi sa vraie fraîcheur quand, au détour d’une rue, fuse sans prévenir la réplique gouailleuse et salvatrice d’un enfant du pavé.

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s