Jeudi 23 février à 19 h 30 : Baudelaire et les femmes à travers la correspondance avec sa mère

41evbo4n-kl-_sx312_bo1204203200_Une soirée présentée par Catherine Delons qui a annoté Baudelaire lettres à sa mère (Manucius)

Les Lettres à sa mère de Charles Baudelaire constituent un visage particulier de l’autobiographie spirituelle que représente la correspondance du poète. Ces lettres dévoilent la permanence et la violence d’un attachement, toute une vie durant, à la personne et à l’image maternelle. Témoignages d’une relation passionnelle et conflictuelle, elles révèlent l’étonnante dépendance, tant affective que matérielle, de l’auteur des Fleurs du Mal à l’égard d’une femme qui s’appliquait à incarner les valeurs matérialistes et les préjugés de la bourgeoisie sous Louis-Philippe et le Second Empire. Mais cet écart spirituel entre mère et fils, que ce dernier s’efforça toujours – et toujours en vain – de réduire, est, de même que la vie précaire, douloureuse qu’il mène, le reflet des tensions sur lesquelles se fonde son œuvre.

Les souffrances que, dès l’enfance et jusqu’à la fin de sa vie, le poète avoue à Mme Aupick, sont comme le soubassement d’une œuvre avec laquelle toute son existence se confond. Introspective, cette correspondance donne à lire des confessions d’une profondeur et d’une intensité poignantes, expression privée, intime, de l’objectif que se proposait Baudelaire pour le grand livre que devait être Mon cŒur mis à nu.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s