Mardi 11 octobre 2016 à 19 h 30 : Soirée littéraire

versoUne soirée avec la revue Verso et Alain Wexler, en compagnie d’Estelle Gillard, de Pascale Flavigny, de Michel L’Hostis et d’Evelyne Morin.

  • « Estelle Gillard, c’est du champagne, la fête des mots. La surprise nous fige. À travers quelques portraits, elle nous plonge dans l’infinie complexité de l’âme humaine.
    L’auteure est bibliothécaire à Paris et fait partie du comité de lecture des éditions : L’Herbe qui tremble.
  • Pascale Flavigny nous réjouit tout autant dans un univers qui prend corps. Elle écrit : « Lire le livre qui n’existe pas ». Et : « Je suis venue par des nœuds que rien ne tient ».
    L’auteure vit à Paris ainsi qu’à Orléans. Après des études de Philosophie, elle se déplaça dans les métiers, tous liés à la peinture et aux arts plastiques – chez Jean Dubuffet, au Musée du Louvre, dans des galeries d’art. Elle vécut au Mexique. Chemin faisant elle écrivait, auteur de poèmes. Devint professeur de Lettres. Elle a publié un recueil au Soufflet Vert : « Silo Silence », ainsi que des poèmes dans les revues Ellébore, Distorsions, Landes, Paysages écrits.
  • Michel L’Hostis s’interroge sans fin sur le monde et de l’inadéquation de l’homme à celui-ci. « Deux enfants rient en mâchant le monde. »
    L’auteur est né à Versailles en 1964, vit à Nantes, a publié dans de nombreuses revues : Verso, Traces, Friches, Comme en Poésie, Les Nouveaux Cahiers de l’Adour. Est présent dans 3 anthologies du Petit Pavé. Le recueil A la croisée de nos chemins a été publié dans le n° 122 de Verso. En feuilletant quelques pages inquiètes, chez l’auteur. Le silence, la robe de l’éternité aux éd. Flammes vives ; La robe légère du temps chez le même éditeur ; Une Mare d’abandon aux éd. Les dossiers d’Aquitaine ; Chœur des contraires ; Langue du poème tous deux aux éd. du Petit Véhicule. Anime des lectures de poésie à Nantes.
  • Évelyne Morin montre l’opacité de ce monde, celle de « la nuit à traverser les gares où ne s’arrêtent plus les trains… » « Et plus rien n’existe que le silence de vivre. »
    Née à Tulle, l’auteure vit en Essonne. Poète, professeure de lettres, comédienne à la compagnie théâtrale Les Trois Clous.
    Dernières publications : Non lieu provisoire, encres de Misko Pavlovic, Cadex ; N’arrêtez pas la terre ici, Le Nouvel Athanor ; Cela, fulguré, Gros textes ; Un retour plus loin (gravure originale de Marc Pessin), Éditions Jacques Brémond ; Rouge à l’âme, Potentille (2007) ; Matin de l’arbre levant, préface de Brigitte Gyr, Le Nouvel Athanor (2014) ; Le Bois des corbeaux, Gros textes ; Ronde noire, illustrations d’Alexandre Hollan, Editions Jacques Brémond (2015).
    Miroirs ou l’opérette d’un sou, spectacle mis en scène par J-L Gonfalone en 1984, à partir de trois recueils.
    Parutions en revues (Les Cahiers du sens, Comme en poésie, Décharge, Diérèse, Imprévue (revue franco-américaine), La Traductière, Liqueur 44, Multiples, Souffles, Verso ; Recours au poème (revue en ligne)…) & en anthologies.
    Avec la MJC de Savigny-sur-Orge et sa compagnie de théâtre, Évelyne Morin organise l’événement Poésie & Musique. orge, dans le cadre du Printemps des poètes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s