Mercredi 12 novembre 2014 à 19 h 30 : lectures de Joyce, Beckett…

Joyce

Joyce

Claude Merlin lira Beckett, Rabelais, Guattari, Joyce…

« Parler la bouche pleine »

Est-ce le verbe qui se fait chair ? Ou la chair qui se fait verbe ?
Et qu’est-ce qui passe de l’écrit à l’oral, de l’oral à l’écrit (ou au scriptural) ?
Et ce qu’on fait entrer dans la bouche, c’est seulement des aliments, ou aussi du sens (autrement dit, quand on mange une pomme, on mange aussi le mot pomme, comme disait un philosophe, c’est Heidegger ?)
Et de même que le pain quotidien nous est aussi nourriture spirituelle, ce qu’on en fait sortir à l’inverse, de la bouche, les mots, la parole, ce n’est que du sens, ou bien aussi de la matière ?
D’abord du sens, d’abord de la matière ?
Ces questions, que l’on peut prolonger à l’infini, l’acteur est pris dedans. En lui, en son corps, en sa psyché, en son geste, tout cela est mêlé, en une circularité inépuisable. Circularité véritablement joycienne : riverrun.
Alors l’acteur se dit qu’il va tenter l’expérience de cette circularité, se jeter dans le flux joycien, et défier cet impossible : dire Finnegans Wake. Ce qu’il y a à y gagner, à y perdre, on verra bien.
J’ai choisi deux fragments d’Anna Livia Plurabelle, traduits par un collectif d’auteurs (dont Beckett, Philippe Soupault, Ivan Goll) sous la supervision de Joyce, et un troisième, extrait d’une autre partie de l’œuvre, dans une traduction d’André du Bouchet.
Pour y introduire, on fera appel à Beckett, Rabelais, Guattari. Cela dessine une constellation.
C’est aussi une expérience que nous invitons à partager.
En tout, nous livrons quelque chose comme une « danse du chaos » (Guattari).
Ce qui nous y autorise est peut-être résumé dans cette formule de Joë Bousquet : « Le langage n’est pas contenu dans la conscience ; il la contient. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s