Mercredi 28 mai 2014 à 19 h 30 : soirée théâtre

9782953354140_1_75Soirée organisée en présence de trois auteurs de théâtre : Lucie Depauw pour Lili/HEINER intra-muros ; Marie-Pierre Cattino pour La vallée aux pommes ;  Yan Allégret pour Le Kojiki – demande à ceux qui dorment.

– Lili/HEINER intra-muros (sélectionné par le comité de lecture des EAT et qui sera prochainement lu au JTN) et dont la pièce Dancefloor memories (également aux éditions Koinè) sera programmée à la Comédie-Française l’année prochaine.
C’est l’histoire d’une jeune fille Lilli qui n’aura pas le temps de devenir une femme, victime du dopage aux hormones masculines pratiqué en ex-RDA. C’est un peu l’histoire de Lilli mais aussi celle d’Heiner et des femmes qui traversent sa vie. C’est l’histoire des déchirures de l’Allemagne, de Berlin par un mur, les déchirures des corps par les muscles, les frontières, les désirs et les genres… 
Ce texte a reçu l’Aide à la création du Centre National du Théâtre.  Prix Godot 2014 des Lycéens et Collégiens de l’académie de Basse-Normandie.

– La Vallée aux pommes dont la pièce Les larmes de Clytemnestre (éditions Koinè) sera programmé à Vitry-sur-Seine du 9 au 13 juillet 2014, au festival Nous n’irons pas à Avignon. La pièce s’adresse aussi à un jeune public.
Deux enfants et un aigle plus un jeune adolescent devenu sniper, qui guette mais ne voit rien. Trop lumineux, le ciel, trop d’étoiles qui l’empêchent de surveiller le haut des collines, dans un pays transformé en gruyère.
Voilà le chemin que, main dans la main, parcourent Ma et Twan : un monde ébranlé par le chaos des grands, ceux qui ne sont plus d’accord sur « qui doit vivre ici dans ce pays ». 
Twan convainc Ma de rejoindre la vallée aux pommes. Là-bas, peut-être la vie reprendra. Mais où se trouve-t-elle, cette vallée dont tout le monde parle ?
 Et l’aigle qui survole le monde, dans tout ce fatras, qu’en pense-t-il ?

– Le Kojiki – demande à ceux qui dorment : ce texte est actuellement en création du 6 au 10 mai au théâtre Antoine-Vitez à Aix en Provence.
Le texte est une adaptation théâtrale du texte japonais du même nom, qui est le plus ancien texte écrit du Japon. Il retrace le mythe de la genèse dans la religion Shintô. Il est l’équivalent de la Bible ou du Mahabarata indien et met en scène le dieu Izanagi et la déesse Izanagi, le couple ayant donné naissance au monde.
Rencontre entre l’enfance et les divinités première du Japon, c’est une épopée qui, en prenant pour point de départ des questions que nous nous sommes tous posées, trace un chemin initiatique où adultes, enfants célèbrent ensemble l’énigme d’être au monde.
Une nuit, un enfant, dont la mère est absente, est visité par deux questions : « Comment tout a commencé ? » et « Pourquoi je suis moi-même ? ». Convaincu qu’il ne dormira plus s’il ne trouve les réponses, l’enfant va voir son père qui lui propose de remplacer son sommeil par une histoire ancienne narrant l’origine du monde : Le Kojiki
Une adaptation libre et inspirée du récit fondateur de la religion Shintô, pour raconter l’éveil de la conscience face au mystère de la vie et du monde. Une très belle épopée pour tous publics.

http://edition-koine.fr/

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s