Samedi 7 décembre 2013 à 19 h 30 : soirée Cinéma

CinecreationUne soirée cinéma Alfred Hitchcock, avec Françoise Barbé-Petit pour son album Alfred Hitchcock de l’écran à l’écrit, le cri méthaphysique  (édition de l’Amandier).

Les amateurs de cinéma savent qu’Alfred Hitchcock s’est imposé, au fil du temps, comme le maître incontesté du suspense. Ses films n’avaient guère besoin de porter sa signature, tant étaient singuliers et quasiment inimitables, son savoir faire et son art. Beaucoup de réalisateurs ont essayé de l’imiter,de faire « à la manière de Hitchcock », mais très peu y sont parvenus, du moins de façon convaincante.

Mais qu’avait donc de particulier l’art du maître ? C’est à proposer une approche crédible et à suggérer une réponse que s’est engagée Françoise Barbé-Petit. Pour y parvenir elle s’est livrée à un travail minutieux d’analyse, à une sorte d’enquête policière sur les secrets de fabrications du maître. Film après film le livre révèle une démarche « diabolique », une sorte de code à base de symboles, quasiment un cryptogramme. C’est passionnant, excitant et donne une folle envie de s’engager dans ce labyrinthe patiemment édifié par Hitchcock que Françoise Barbé- Petit suit à la trace avec une infinie patience.

Françoise Barbé-Petit, maître de conférences à l’UPMC, auteur d’une thèse sur David Hume et les articulations du discours, écrit plus spécifiquement sur la littérature et le cinéma d’un point de vue philosophique. En 2008, elle a contribué à un ouvrage collectif : Marguerite Duras et la Pensée contemporaine. Elle a participé en 2009 à l’écriture d’un livre sur le cinéma irlandais : Cinemas of Ireland. Début 2010, les éditions kimé ont fait paraître son ouvrage intitulé : Marguerite Duras, au risque de la philosophie. Ses articles traitent des influences possibles d’Heidegger sur D.H. Lawrence, de Lévinas sur Marguerite Duras, de Descartes sur Shakespeare, de Hobbes sur Swift, de Hume sur Richardson. Ayant travaillé autour du thème du pouvoir dans Richard II, Othello et King Lear, elle se consacre désormais à un livre sur Shakespeare et la philosophie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s