Vendredi 31 mai 2013 à 19 h 30 : Soirée poésie spatialiste

couv-Jazz

Soirée organisée autour de l’œuvre d’Ilse et Pierre Garnier, avec les éditions L’herbe qui tremble.
Présentation du spatialisme, des œuvres communes et des dernières œuvres personnelles – Lectures.
Création sonore de Christine Mannaz-Dénarié sur la voix de Pierre Garnier lisant le poème Depuis qu’il n’y a plus de papillons sur terre il n’y a plus d’anges musiciens dans le ciel.

« Ilse Garnier est née en 1927 dans le Palatinat. Elle est élevée dans la culture classique allemande par son grand-père. Après la guerre elle rencontre Le jeune poète français Pierre Garnier qu’elle épouse et avec qui elle fonde un courant de poésie d’avant-garde : le spatialisme. De la fin des années 1950 aux années 1970, ils cosignent leur œuvres expérimentales et côtoient les avant-gardes artistiques et littéraires françaises et internationales : Henri Chopin, Bernard Heidsieck, Julien Blaine mais aussi Raoul Hausmann, Heinz Gappmayr, Eugen Gomringer, Seiichi Nikuni, Haroldo et Augusto de Campos  sans quitter leur ancrage en Picardie.
Les œuvres spatialistes de Ilse Garnier sont mentionnées dans toutes les anthologies de référence (voir notamment  Typoésie de Jérôme Peignot, aux éditions de l’Imprimerie nationale et plus récemment dans l’anthologie parue chez Al Dante : Calligrammes & compagnie, etc.) »

http://www.lherbequitremble.fr/

Exposition Le spatialisme de Pierre et Ilse Garnier (1960 à 2013), du lundi 27 mai au vendredi 31 mai 2013.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s