Samedi 27 avril 2013 : Fête de la librairie

water drop on roseCette journée entière sera suivie d’une soirée de soutien à La Lucarne des Écrivains.
Chaque année une journée plus particulière est dédiée aux passeurs du livre, les libraires et leurs librairies, plus particulièrement la librairie indépendante qui s’attache à présenter et à défendre les 80% des ouvrages ignorés des grandes surfaces dans des domaines aussi divers que les essais, le théâtre, la poésie mais aussi les romans de qualité, les ouvrages des petits éditeurs.

Une rose ou un portfolio seront offerts pour tout acheteur ce jour de fête de la librairie.

C’est l’occasion aussi de soutenir La Lucarne des Écrivains qui, à l’instar d’autres confrères, connaît des difficultés grandissantes.

Depuis septembre, rien qu’à Paris, une librairie indépendante ferme ses portes chaque semaine pour être remplacée par des commerces plus rentables de fripes, de frites ou de fric.

Chaque semaine une librairie récente ou centenaire, spécialisée ou généraliste, de livres modernes ou anciens, technique ou littéraire, met la clé sous la porte, à Paris. Mais aussi dans toute le France.

Crise, concurrence déloyale, loyers excessifs, marges réduites, ventes sauvages, liseuses numériques, les librairies indépendantes ferment une à une, quelles que soient les raisons évoquées. Bientôt on empaillera les libraires pour les musées, à côté du poète inconnu et de l’écrivain en herbe.

La librairie-galerie de La Lucarne des Écrivains participe depuis bientôt sept ans à la vie de l’écrit et de la création sous de nombreuses formes, littéraire, poétique, théâtrale, orale ou chantée,
à travers la peinture, la sculpture, la photographie, la gravure, le dessin, par ses rencontres ou ses expositions, ses récitals ou ses spectacles, ses moments conviviaux et culturels, à un rythme élevé (120 soirées par an, une vingtaine d’expositions). Elle publie également une Gazette de La Lucarne avec l’association qui porte son nom, à l’origine de sa création. Tout cela par la seule ressource de ses ventes de livres.

Aujourd’hui, la librairie comme ses activités sont menacées. Malgré des centaines d’écrivains ou d’artistes passés entre ses murs, la solidarité économique ne fonctionne plus. Chiffre d’affaires en berne depuis un trimestre, La Lucarne des Écrivains semble être une des prochaines victimes de la longue hécatombe que nous avons évoquée. La mort, cela n’arrive pas qu’aux autres…

Alors ce samedi 27 avril, une journée de soutien est organisée. Votre présence physique est souhaitée ou, à défaut, une commande de livres à la librairie est la bienvenue. Venez donc ce jour-là, avec le sourire, des idées, une bouteille et un saucisson à la main…
La solidarité n’est peut-être pas un mot vain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s