Mercredi 20 mars à 19 h 30 : Soirée littéraire « L’amour me hante ! »

l'amour me hante avec prÇsentationUne lecture croisée avec Marie de Quatrebarbes et Stéphane Korvin autour de leurs livres respectifs  Les pères fouettards me hantent toujours et Percolamour.

Des amours qui circulent, insufflent la phrase, se transforment en personnages de la langue. Percolation, sujets hantés : « Je pourrais être ta feuille ». Ils se parlent, s’invitent à la table de l’autre. Ici, l’« intonation tient lieu de retrouvailles ». Où se sont-ils déjà vus ? « Je nous disparais : sans rien dire de toi. » Un terrain de jeux : deux premiers textes, une rencontre.

Les auteurs nous racontent quelque chose de la langue en mouvement, de ses échappées. Les registres se croisent, s’interpellent. Une phrase commence ici qui se poursuit ailleurs, créant à mesure un entour, qui est le cœur du poème : « Deux espaces pour exister ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s