Décembre 2012

photo 1erdecSamedi 1er décembre 2012 à 19 h 30 : Soirée littéraire, avec les éditions Quintelaud.
Présentation des deux volumes des Querpéens de Jean-Max Albert : chronique dont le succès fut immense en territoire Querp est enfin publiée dans le reste du monde: ce qui représente un inoubliable événement éditorial. L’accueil enthousiaste qui fut réservé à ce texte par les Querpéens, ne relevait pas de quelque infatuation nationaliste, mais du fait que, pour la première fois, un récit rapportait avec clarté et sans complaisance un épisode typique de la geste querpéenne. Ceci dans le cadre de leur géographie, de leur histoire, de leurs coutumes, domaines qui présentent, il faut le reconnaître, une certaine complexité. Sans complaisance car l’auteur ne le cache pas : en Querp, tout ne baigne pas dans l’eau de rose. Et si l’évocation de contrées lointaines, de terres exotiques ou mythiques, incline à les imaginer débarrassées de toute tracasserie, le territoire Querp, lui, n’est pas si lointain, ni le moins du monde mythique et encore moins exotique…
Présentation du roman Tôle de Brigitte Feit : romancière, conteuse et sculpteur. En présence des auteurs et de l’éditeur

Du 3 au 15 décembre 2012 : exposition « Corps et âmes», estampes, dessins et illustrations de Dana Radulescu. Vernissage le mardi 4 décembre à partir de 18 h 30.
Présentation et lecture à 20 h 30 du livre Pierre Pierre le dragon par Nathalie et Miguel Angel Sevilla (L’Amandier) avec des dessins de Dana Radulescu.

Maram al Masri

Maram al Masri

Mercredi 5 décembre à 19 h 30 : Femmes et poètes arabes. Maram al Masri invite des femmes et poètes arabes qui ont osé dire et écrire leurs sentiments comme leurs idées.
Maram présentera son anthologie qui reflet l’état de la société et la modernité de la pensée de 50 poètes dans tout le monde arabe. Lecture par la comédienne Sandrine Clarac en présence de Nada Menzalji poète syrienne vit a Londres. Heam Mustafa Kabalan poète palestinienne vit en Israël Kholoud Alfalh poète libyenne vit en Libye.

Jeudi 6 décembre à 19 h 30 : soirée chansons « Passions et révoltes », avec Marie Claire Calmus pour son CD Passions et révoltes et François Mingot dite FanFan pour son CD Zone interdite, Marie Claire Calmus enregistre avec Christian Perez (son musicien et ami depuis trente ans) à partir de poèmes ou de textes inédits ces 17 chansons.
Elles composent un itinéraire en boucle, depuis un « état des lieux » existentiel, jusqu’à la revendication libératoire, d’une vie différente, au travers les remous de la vie amoureuse et sociale.
De plainte, d’humour, de conviction et d’espérance, elles tentent de muer l’assombri en lumière et le borné en perspectives.

Samedi 8 décembreà 19 h 30 : soirée littéraire. Présentation et hommage à Thierry Metz (1956-1997) à la trajectoire fulgurante à travers la revue Diérèse dirigée par Daniel Martinez. Lectures des poèmes du Carnet d’Orphée et de textes de Diérèse par Isabelle Lévesque et Daniel Martinez. Les poèmes de Thierry Metz en construction ne cessent : des vers comme des briques ou des figures emboîtées. Geste d’écrire repoussant le silence : disparaître n’est pas une fin. Il nous faut lire Thierry Metz – ne cesser jamais. Reprendre le fil d’une écriture où se matérialise la construction. Poète, par don.
Thierry Metz naît à Paris le 10 juin 1956. Il met fin à ses jours le 16 avril 1997. Sa vie nous laisse des poèmes, adjonction lumineuse et forte au silence, tout autour.

Jeudi 13 décembre à 19 h 30 : autoportraits croisés entre deux artistes-modèles – rencontre littéraire.
Laurence Dugas-Fermon est photographe, Maria Clark est plasticienne et performeuse.
Toutes deux écrivent. Toutes deux posent. En plus de leurs activités de création, elles ont en effet en commun d’être modèles vivants; pour les artistes, les écoles d’art et pour elles-mêmes, dans leur travail artistique qui utilise couramment comme médium leur corps, leur présence. Armel Louis a eu la bonne idée de croiser leur parcours. À la Lucarne des écrivains, elles se rencontrent donc, autour de leur dernier ouvrage.
Une femme jour après jour, de Laurence Dugas-Fermon aux éditions Les Cavaliers de l’orage – Série d’autoportraits réalisés chaque jour dans un cadre différent, accompagnés des pensées intimes de l’artiste, de réflexions sur la féminité et le sensible, du personnel à l’universel.
À bras-le-corps, de Maria Clark, aux éditions de La plâtrière – Une déambulation sous forme de témoignage, des croisements entre séances de poses et œuvres performatives, un manifeste dans lequel il est question de présence, de nudité, de représentation, d’exhibitionnisme, de don, d’engagement, de temporalité, d’immobilité, de cloisonnement, d’entre-deux.
Rendez-vous à 19 h 30 à La Lucarne des Écrivains, pour un débat, avec pour préambule une séance de croquis de poses d’une vingtaine de minutes ouverte à tous, dessinateurs et public. À vos crayons !

Du 18 au 29 décembre 2012 : exposition « Corps imaginaire, corps matière ».
Vendredi 21 décembre à 19 h 30 : vernissage de l’exposition.
Laurence Dugas-Fermon et Maria Clark proposeront des œuvres qui
mettent en situation leur propre corps. (photos, dessins et
installations).
en savoir plus :
http://www.mariaclark.net
http://laurence-dugasfermon.com

Vendredi 14 décembre à 19H30 : Soirée Feng-Shui. Martine Annabelle, Expert- Consultante Feng-Shui vous propose de découvrir le Feng-Shui.
La définition du Feng-Shui : signifie « Vent » et « Eau » deux éléments fondamentaux du principe vital. Cet art de vivre millénaire chinois consiste à faire circuler les bonnes énergies de votre maison, jardin
ou local professionnel pour apporter équilibre, harmonie et bien-être.
Le Feng-Shui est une branche de la médecine traditionnelle chinoise et elle est utilisée partout dans le monde.
Le Feng-Shui s’adresse à toutes les personnes souhaitant vivre dans l’harmonie et le bien être dans un cadre de vie bienfaisant et ainsi, optimiser la réussite dans tous les secteurs que ce soit sentimental, professionnel, social… Cet art de vivre est donc destiné aux personnes pour qui le Feng-Shui peut devenir une chance d’une meilleure qualité de vie.
Positionnement des pièces, du mobilier, choix de la décoration, des couleurs, le Feng-Shui s’intéresse à l’ensemble de votre habitation.
Durant deux heures, vous pourrez découvrir les bases des secrets ancestraux du Feng-Shui, afin d’harmoniser votre intérieur pour influencer positivement votre équilibre personnel, au travers de la circulation des énergies, les 3 écoles, du yin et du yang des 5 éléments, des 8 orientations cardinales et leur lien avec vos aspirations de vie, vos émotions et ainsi mesurer l’impact de votre environnement sur ce que vous êtes.
Votre intérieur est le reflet de ce que vous êtes et vivez.
Pour « voir » votre intérieur avec un autre regard, venez à la Lucarne des Écrivains !!

Mercredi 19 décembre à 19 h 30 : « La Comtesse de Ségur et nous ! ». Vingt-deux auteurs de 18 à 78 ans, beaucoup de femmes, quelques hommes, ont écrit à partir des vingt romans, contes et pièces de la Comtesse de Ségur.
Ce livre est le cinquième d’une collection consacrée aux femmes artistes.
La Comtesse de Ségur et nous par Simone Balazard
Sophie Balazard : Comédies et Proverbes
Huguette Hatem sur Les Petites Filles modèles
Rosemonde Cathala sur Les Bons Enfants
Joël Bécam sur Un Bon Petit Diable
Benoît Marbot sur Quel Amour d’enfant !
Pascale Porte sur La Sœur de Gribouille
Michèle Albo sur François le Bossu
Souvent, le premier livre que nous avons lu a été écrit par elle. C’est à elle que nous devons notre amour de la lecture, et beaucoup de nos curiosités : pour la campagne, la mode, la Russie, la nourriture, les animaux…
C’est elle qui nous a le mieux parlé des bons et des méchants, des pauvres et des riches, et révélé avec tact mais fermeté l’existence des faibles d’esprit, des difformes et des pervers.
Et puis nous l’avons oubliée. On ne nous en a jamais parlé à l’école, ni ailleurs dans notre vie de grandes personnes.
On a presque pu croire qu’elle avait disparu, même pour les petites personnes à qui nous
n’osions plus proposer sa lecture, tant le rejet que nous redoutions nous aurait fait de la peine.
Et pourtant elle est toujours là, toujours lue, toujours aussi vive, présente, éclairante, joyeuse, ironique, de plus en plus russe et de plus en plus française, toujours Comtesse et à jamais Sophie, Sophaletta, la
préférée de son père, le général Dourakine, pardon Rostopchine.
Il ne nous reste plus qu’à la relire.
Pour notre plus grand plaisir.

Jeudi 20 décembre 2012 à 19 h 30 : « Chansons Paillardes ! » Rencontre autour du livre l’Anthologie des chansons paillardes de Pierre Enckell. En compagnie de : Yves Cukierman, Marianne Enckell, afin de parler de son frère et du livre Monique Enckell
La fille de Camaret, La digue du cul, Le cocu de Paramé, et tant d autres !
Pour la première fois, un ouvrage regroupant plus de 160 textes des chansons paillardes les plus célèbres, avec leurs variantes, écrit par un lexicographe.
Lorsqu’en déplacement dans l’Ouest de la France, on aperçoit un panneau routier indiquant la direction de Camaret ou de Montaigu, ces seuls noms ne déclenchent-ils pas des plaisanteries goguenardes et de fines allusions ?
Georges Brassens, Serge Gainsbourg, de nombreux artistes ont honoré la chanson populaire, et ont chanté gaiement l’érotisme et la sensualité.
Ces gauloiseries versifiées forment ainsi un fonds culturel très largement partagé, voué à vivre pour l’éternité dans la mémoire collective de la France.
Transmises de bouche à oreille, avec le passage des générations et les transformations culturelles, il arrive ainsi que des chansons se déforment, perdent des éléments en cours de route ou tombent peu à peu dans l’oubli.
Pierre Enckell, en historien de la langue, rassemble ici pour la première fois les chansons et leurs variantes, en nous racontant leur histoire d’un ton enjoué et pertinent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s