Exposition en juin 2012

expo jean-louis cerisier-2012 Du 2 au 16 juin 2012 : exposition « À travers la lucarne » de Jean-Louis Cerisier. Vernissage mardi 5 juin à partir de 18 h.
Jean-Louis Cerisiser puisant dans son laboratoire personnel, nourrit sa peinture de réminiscences et d’impressions. Il laisse l’aléatoire s’exprimer, invente des images symboliques, recherche ses « représentations idéales ».
L’exposition montre des réalisations récentes, nourries par les travaux du passé, accomplissement de plusieurs décennies de création artistique, amorcée dans les années 70 et qui continue de s’enrichir de diverses formes d’expression. Visages masqués, maisons imaginaires, moulin aux quatre vents, silhouettes fantomatiques, scènes mythologiques, paysages surréalistes aux lumières diaphanes ; autant de représentations parfois mises sous globe où le peintre exprime une distance avec le monde réel, un retour à des visions d’enfance qui figent ses sujets dans un univers inanimé.
Jean-Louis Cerisiser puisant dans son laboratoire personnel, nourrit sa peinture de réminiscences et d’impressions. Il laisse l’aléatoire
s’exprimer, invente des images symboliques, recherche ses « représentations idéales ». Pour ouvrir un espace plus libre et plus ludique, il utilise et détourne parfois des éléments concrets. Dans ces moments, il fait feu de tout bois, collant ce qui est à sa portée pour un résultat inattendu où « le hasard va rejoindre le projet ».
L’ardoise, support qu’il affectionne depuis les années 80 revient aujourd’hui dans son travail de façon moins narrative et s’inspire de tout ce que la minéralité de la pierre suggère. Ardoise, gouache et crayon créent une oeuvre apaisée, libératrice. Les paysages se colorent, les horizons s’ouvrent et, cependant, « les énigmes
demeurent ».
Jean-Louis Cerisiser, dans un travail subtil d’exploration, se déclare avide de « découvertes intimes à révéler ». Cette exposition généreuse raconte des histoires. Elle fait sa place au milieu des romans et s’y trouve bien. Le créateur de fiction plastique sublime la représentation de la vie et « va au- delà » d’elle, dans le plaisir affiché de peindre et le « bonheur immédiat à le partager ».

expo J-L cerisier-2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s