Décembre 2009

Du 7 au 26 décembre 2009 : exposition Anne-Lan ou les enluminures de l’imagination

Dès le premier regard, les travaux d’Anne-Lan frappent par leur élégance, leur transparence et leur légèreté. Peintures sur soie, peintures sur miroirs, nous associons souvent l’Asie à cette fluidité évocatrice des nuages et de l’eau. La justesse et la minutie des détails rappellent les enluminures du Moyen-âge. Mais la finesse du trait, chez Anne-Lan, ne se perd pas en volutes décoratives. Son espace est celui de la mythologie grecque, où les dieux n’hésitent pas à se déguiser en hommes pour mieux assouvir des passions très humaines.
Elle rend – d’une façon qui frôle l’hyper réalisme – les visages, les nuages et les corps ; le drapé des tuniques et des toges ; les motifs ornant poufs, vases et tapis ; les fleurs, les plantes et les feuilles des arbres. Les blanches ailes imaginaires des anges sont peintes avec autant de précision que le plumage multicolore des perroquets. Par une sorte de réalisme illusionniste, Anne-Lan parvient à maintenir le regardeur dans la position du rêveur éveillé.
Dans un texte accompagnant une exposition personnelle qu’elle fit en 2001 à la Mairie du 9e arrondissement à Paris, Anne-Lan donne elle-même des clés pour la compréhension de son monde poétique. Elle parle des « longues heures délicieuses » passées dans son enfance en Corrèze, « perchée sur les branches d’un grand tilleul » à lire « un livre blanc et or, Contes et Légendes de la Grèce » ; et aussi du « lieu tranquille et merveilleux » qu’est le Musée Gustave Moreau dans le 9e arrondissement de Paris, où elle a souvent contemplé « tableaux et aquarelles qui me parlaient de ce monde mythique. » Sans oublier, au cours de ses voyages en Italie et en Grèce, « sous la conduite ferme et cultivée de ma tante » la vision attentive d’artistes eux-mêmes familiers des thèmes mythologiques.
L’œuvre d’Anne-Lan est aussi marquée par son amour de la littérature. Il transparaît dans des titres comme « Clair de lune de Verlaine » ou dans le portrait de Jeanne Villepreux-Powers, pionnière de l’océanologie dans la première moitié du 19e siècle. Cet intérêt pour Jeanne Villepreux la rapproche de Claude Duneton qui a consacré à cette femme étonnante, un roman intitulé « la Dame de l’Argonaute » paru chez Denoël en février 2009.

Marc Albert-Levin
10 novembre 2009

———————————————————
Des chiffres, des couleurs et des lettres ; des couleurs, des lettres et des chiffres ; des lettres, des chiffres et des couleurs : quel que soit l’ordre ou le désordre, vous découvrirez l’alphabet de l’arc-en-ciel et l’arithmétique du bonheur à La Lucarne des Ecrivains, pour la dernière ligne droit de l’année.

Mercredi 2 décembre 2009 à 19 h 30, LITTERATURES ACTUELLES avec les éditions SULLIVER, en présence d’Anne VERNET pour « La seconde chance », qui présentera l’écrivain FP Mény et l’auteur éditeur André Bonmort pour « Insurrection du verbe être ».

1984 version 2010, ou plutôt 2091, ou encore 1968 version 2168, c’est un peu le pari d’Anne VERNET dans son surprenant et magistral roman de sciences po fictions. A partir d’une construction à trois niveaux, Anne VERNET nous propose
en effet un livre qui dévoile les deux siècles à venir d’une société mondiale hyperbureaucratique, stalino-capitaliste, composée de strates et de castes, sur fonds de philosophie, d’histoire futuriste et d’anthropologie. Ce roman dense nous emmène dans l’immense érudition de l’auteur aux confins de l’imaginaire,
critique radicale de notre société contemporaine et à venir.
FP Mény, mort prématurément à 43 ans en 2008, nous livre deux ouvrages
surprenants et jusqu’au-boutistes, « Conquête du désastre » et « Homeless Story », sous formes de fulgurances rimbaldiennes déstructurantes.

Jeudi 3 décembre 2009 à 19 h 30 : « Quatre fois vingt printemps » autour et en présence de Marcel AMONT, à l’occasion de la sortie de ses mémoires d’artiste, « Sur le boulevard du temps qui passe » pour ses 80 ans, présentés par le facétieux ami Claude DUNETON.

Né un premier avril, Marcel AMONT n’aura de cesse, depuis plus de soixante ans, de vivre et de jouer avec son époque à travers ses chansons fantaisistes et ses souvenirs, des frères Prévert à Aznavour, en passant par Francis Blanche, les
yéyés, Cavanna, Reiser, Mitterrand ou Bokassa 1er. Une galerie de toutes les couleurs…

Vendredidécembre à 19 h 30 : « ART ET AGITATION » avec la revue SOCIAL-TRAITRE que présentera Yves TENRET, auteur du livre de critiques « Portrait de l’artiste en révolté ».

« Le refus du classicisme, du cartésianisme, de l’héritage grec est commun à ces artistes « barbares » qui composent le recueil d’Yves TENRET, de Jérôme Bosch à Jean Dubuffet. Fumistes, hydropathes, anarchistes, dadaïstes, architectes utopistes, pendant plus d’un siècle ces artistes s’opposèrent au système dominant. Qui dira si ce temps-là est révolu ? » La revue Social-traître est aussi là pour le rappeler.

L’occasion de voir l’exposition barbare des collages de Marc ALBERT-LEVIN, visible jusqu’au samedi 5 décembre inclus sur les murs de la librairie.

Mercredi 9 décembre, à partir de 16 h : Anne-Lan recevra ses amis à la Lucarne. À 19 h 30, avec l’écrivain Claude Duneton, auteur de La dame de l’Argonaute. Ils parleront tous deux d’un personnage qu’ils admirent, Jeanne Villepreux, pionnière des sciences marines.

Vendredi 11 décembre : spectacle « Contes et Noëls bretons » avec Louise Colimard, conteuse, Claude Devriès, chanteur, Stephane Lucas, accordéoniste.

Samedi 12 décembre : soirée « La cause des livres » avec Anne Orsini, pour Vu de ma chaise, journal d’une gardienne de musée ; présentation d‘Écrire la vie d’Helen Epstein.

Mercredi 16 décembre à 19 h 30 : « Le monde à Paris », présentation des Serious guide et des éditions Louis Simo.

Vendredi 18 décembre à 19 h 30 : spectacle CHRONIQUES DE LA FLECHE D’OR avec Marie-Claire Calmus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s