Juillet 2009

 

Mercredi 1er juillet 2009 à partir de 18 h, vernissage de l’exposition « Collages et récollections » de Marc Albert qui a lieu du lundi 29 juin au 1er août.

Jeudi 2 juillet 2009 à 19 h 30 Soirée littéraire avec les éditions EST de Samuel Tastet en compagnie de Sylvie Garcia pour Sanglots sanglés et Maurice MOURIER pour « Ajoupa-Bouillon ».
 Sylvie GARCIA s’était révélée en 1999 avec « Vincent le boucher roux » (chez L’Improviste) dont l’éditrice Anne-Elisabeth HALPERN disait : « Sylvie Garcia est de ces êtres qui luttent, pour eux, pour nous, contre la folie et la folie des mots, de ces êtres rares dont la perception du monde, externe comme interne, passe les possibles ordinaires. »

Avec Sanglots sanglés, Sylvie Garcia aborde ces contrées par une marqueterie de textes d’à peine une page : « Luttant contre le blanc, contre ce qui voudrait anéantir ta mémoire en la murant, tu harcèles tes souvenirs comme le picador le taureau, dans l’espoir d’en extraire une aube ayant échappé à tous les désastres. La quête du vent soufflant sur tes blessures, tu la poursuis, tant tes os sont à vif, ta chair grignotée par le malheur… »

À l’inverse, Maurice MOURIER raconte, à travers son picaresque Ajoupa-Bouillon des séries d’expériences ou de moments, comme le Grabinoulor d’ALBERT-BIROT, où l’imaginaire réaliste dépasse le  terre-à-terre, où le verbe gracieux transcende la vérité commune.

Enfin vendredi 3 juillet  2009 à 19 h 30 Soirée poétique avec Gabrielle ALTHEN que présente la poétesse Maram AL-MASRI, dans le cadre de ses rencontres mensuelles, après Francis COMBRES, Jean-Pierre FAYE et récemment Matthias VINCENOT. Gabrielle ALTHEN nous offre, dans son recueil de poèmes « La Belle mendiante » suivi des Lettres à Gabrielle ALTHEN de René CHAR, une suite de ses premiers poèmes publiés(datant de 35 ans) accompagnés des lettres et poèmes contemporains que ce dernier lui a adressé, orchestrant ainsi une poétesse
naissante à un poète affirmé, à l’instar d’un Rilke écrivant à un jeune poète.

Poète, vos papiers !

Mercredi 8 juillet à 19 h 30 Paris Ballades, autour du livre de textes et de photos parisiennes Noctambule intra muros d’Olivier Manseau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s